Article

Echange de données dans le système de santé

La soirée de l’association eCH s’est déroulée le 19 septembre avec une discussion animée sur l’échange de données dans le système de santé et sur la question de savoir dans quelle mesure la normalisation est nécessaire. La version courte: il y a encore beaucoup à faire. Et: les normes rendent les processus efficaces, sûrs et moins coûteux. Un résumé de la discussion se trouve dans l'article (en allemand).

Standard de communication SHIP / Groupe spécialisé d'eCH d'administration de la santé

Les hôpitaux, les médecins et les thérapeutes, entre autres, remettent d'innombrables factures aux répondants
des coûts. En soi, la facturation n'est plus un problème car c'est désormais devenu une routine. Par contre, les
échanges comportent aussi sur de nombreux documents annexés, tels que des images médicales, des rapports
médicaux, des avis de délégation, des ordonnances, voire même des vidéos. C'est cette variété qui doit être
maîtrisée en amont afi n que toute la chaîne de processus qui sert aux contrôles exigés par la règlementation
du côté des payeurs puisse répondre à ses objectifs. Dans ce sens, une norme pour l'échange de données est
extrêmement bienvenue. C'est ce qu'est SHIP (Swiss Health Information Processing).

Highlights 2018

eCH s’agrandit: Au cours de l’année 2018, deux nouveaux groupes spécialisés ont vu le jour: le groupe spécialisé «Taxes» et le groupe spécialisé «Administration Santé». Tous les autres événements phares de l’année 2018 ont été rassemblés dans cet article.

Normes eCH pour l'échange de données dans l'objet essentiel

Un échange de données fluide est une exigence fondamentale pour un gouvernement électronique opérationnel. L'association eCH a publié une série de normes pour l'échange de données dans le secteur des objets essentiel.