Article

Pourquoi l'eCH peut compter sur le concours de l'économie et de la science

Grâce à la collaboration de représentants du secteur public, le secteur des NTIC et du monde de la recherche et de l'enseignement, eCH est sur la bonne voie depuis 20 ans. Comment les entreprises privées et les scientifiques peuvent-ils apporter leurs idées lors de l'élaboration de normes de cyberadministration ? Et comment réussir à concilier les différents intérêts ? Dans cet article, vous en apprendrez plus sur la manière dont les représentants des entreprises privées et de la science contribuent, grâce à leurs idées innovantes, à des solutions bénéficiant d'un large soutien.

eCH: Une idée lumineuse prend forme

Depuis la création de l'association eCH en 2003, de nouveaux groupes spécialisés ont été régulièrement lancés. Dans ces groupes, des représentants des autorités, de l'économie privée et de la science collaborent sur un pied d'égalité et développent de nouvelles normes. Willy Müller, membre fondateur d'eCH et ancien responsable de groupe spécialisé, se souvient de cette époque et de la manière dont les différentes perspectives ont pu être réunies en un dénominateur commun. Et ce avec un succès retentissant, puisque les groupes spécialisés ont déjà élaboré plus de 250 normes à ce jour. Vous en saurez plus en lisant cet article.

Norme pour l'échange intercantonal de données dans l'exécution de la formation professionelle initiale

Le groupe spécialisé Éducation élabore actuellement une norme eCH qui doit simplifier l'échange de données numériques entre les cantons dans l'exécution de la formation professionnelle. Ce standard doit permettre de créer un cadre pour que l'échange numérique de données dans les domaines de la surveillance des apprentissages et des procédures de qualification fonctionne à l'avenir toujours de la même manière, quel que soit le système, le canton ou la langue. Le responsable du groupe spécialisé Marc Fuhrer répond également dans cet article à des questions sur l'état actuel de développement de la norme et sur les défis particuliers à relever. 

eCH: Une approche visionaire qui a fait ses preuves

L'association eCH a été fondée le 13 décembre 2002 à Berne. Au cours des 20 ans d'existence de l'association, les plans initiaux de la fondation de l'association, à savoir faire avancer la normalisation dans la cyberadministration suisse dans le cadre d'un partenariat public-privé, ont été mis en œuvre avec succès. Vous découvrirez dans cet article pourquoi l'association eCH est devenue une histoire à succès.

Temps forts 2021

Un nouveau président de l'association, une présence renforcée en Suisse romande, deux nouveaux champs thématiques et und vonention-cadre approuvé par le Conseil fédéral comme jalon pour la normalisation en Suisse: 2021 a de nouveau été une année riche en événements marquants pour l'association eCH. Ces points forts et d'autres de l'année écoulée sont rassemblés dans l'article suivant.

Article en PDF

 

Coopération entre eCH et l'Administration numérique Suisse

La Confédération et les cantons veulent faire progresser la transformation numérique de l'administration avec la nouvelle organisation Administration numérique Suisse (ANS). Elle est en train d'être mise sur pied au début de l'année prochaine. Lors de la soirée ouverte eCH du 22 septembre 2021 à Berne, il a été question de l'interconnexion et de la coopération entre eCH et l'ANS. Vous pouvez découvrir les objectifs communs poursuivis dans cet article.

Soutenir le développement des processus d’affaires

Le groupe spécialisé «Processus d’affaires» vient de mettre à jour deux de ses normes eCH: l’inventaire des prestations et la vue d’ensemble des résultats. Quelle est l’importance de ces documents pour la suite du développement des processus d’affaires, en quoi peuvent-ils profiter aux administrations dans la pratique et quels autres projets le groupe spécialisé nous prépare-t-il? Autant de questions auxquelles répond Roger Hubschmid, chef du groupe spécialisé dans l’article ci-joint.

La nouvelle norme permet d’éviter plus facilement les obstacles sur Internet

La conférence sur l'e-accessibilité en ligne s'est tenue le 5 novembre. En quoi la numérisation peut-elle aider les personnes handicapées à gagner en autonomie, quels sont les domaines d’intervention identifiés et quelle peut être la contribution des normes eCH à cet égard : l’article suivant apporte des éléments de réponse.

Analyse de l'application des normes eCH dans les cantons

Les activités de l'association eCH font l'objet d’une étude d’impact dans le cadre de projets d’étudiants de la ZHAW. Nous disposons à présent d’une analyse plus approfondie. Un mémoire de bachelor s’est ainsi penché sur «l'application des normes eCH dans les cantons» - à l'exemple des deux groupes spécialisés «Référencement d’objets» et «Records Management/GEVER».

Les résultats en bref:

  • Les autorités cantonales compétentes connaissent les normes des deux groupes spécialisés étudiés.
  • Les organismes compétents au sein des cantons acceptent les normes des deux groupes spécialisés étudiés.
  • Les normes des deux groupes spécialisés étudiés sont appliquées à des degrés divers dans les cantons.
  • Aucune différence majeure n’a été constatée entre les régions linguistiques.

L'étude préconise plusieurs actions visant à améliorer l'application des normes. Du côté de l’association eCH, on est en train d’examiner les mesures possibles avec le concours des responsables des groupes spécialisés.

Lire le rapport complet (en allemand)

L’IAM dans un système fédéral

À la mi-septembre, l'association eCH a organisé une soirée sur le thème «l’Identity Access Management dans un système fédéral: quelle est la clé du succès?». En bref: les normes aident à gérer les identités et les données à caractère personnel en toute sécurité. Et: l'administration publique ne peut espérer progresser dans un monde numérique sans un engagement politique fort. Vous trouverez une synthèse des débats dans l'article suivant (en allemand).

Echange de données dans le système de santé

La soirée de l’association eCH s’est déroulée le 19 septembre avec une discussion animée sur l’échange de données dans le système de santé et sur la question de savoir dans quelle mesure la normalisation est nécessaire. La version courte: il y a encore beaucoup à faire. Et: les normes rendent les processus efficaces, sûrs et moins coûteux. Un résumé de la discussion se trouve dans l'article (en allemand).

Standard de communication SHIP / Groupe spécialisé d'eCH d'administration de la santé

Les hôpitaux, les médecins et les thérapeutes, entre autres, remettent d'innombrables factures aux répondants
des coûts. En soi, la facturation n'est plus un problème car c'est désormais devenu une routine. Par contre, les
échanges comportent aussi sur de nombreux documents annexés, tels que des images médicales, des rapports
médicaux, des avis de délégation, des ordonnances, voire même des vidéos. C'est cette variété qui doit être
maîtrisée en amont afi n que toute la chaîne de processus qui sert aux contrôles exigés par la règlementation
du côté des payeurs puisse répondre à ses objectifs. Dans ce sens, une norme pour l'échange de données est
extrêmement bienvenue. C'est ce qu'est SHIP (Swiss Health Information Processing).

Highlights 2018

eCH s’agrandit: Au cours de l’année 2018, deux nouveaux groupes spécialisés ont vu le jour: le groupe spécialisé «Taxes» et le groupe spécialisé «Administration Santé». Tous les autres événements phares de l’année 2018 ont été rassemblés dans cet article.

Normes eCH pour l'échange de données dans l'objet essentiel

Un échange de données fluide est une exigence fondamentale pour un gouvernement électronique opérationnel. L'association eCH a publié une série de normes pour l'échange de données dans le secteur des objets essentiel.